DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Echec du cycle de Doha sur le commerce mondial

Vous lisez:

Echec du cycle de Doha sur le commerce mondial

Taille du texte Aa Aa

Les 149 pays membres de l’OMC : l’Organisation mondiale du Commerce vont devoir suspendre leurs efforts pour instaurer un meilleur ordre commercial mondial après l‘échec lundi des discussions entre 6 grandes puissances : Australie, Brésil, Etats Unis, Inde, Japon et Union européenne. Le représentant européen Peter Mandelson a exprimé sa déception.
“Je veux exprimer la profonde déception et la grande tristesse des Etats membres de l’Union européenne après la suspension aujourd’hui des discussions sur le commerce mondial”.

Susan Schwab, la représentante américaine à l’OMC s’est ensuite exprimée : “Malheureusement a déclaré Susan Schwab, la flexibilité pour l’accès aux marchés, promise à St Petersbourg, ne s’est pas concrétisée à Genève”.
Les représentants des grands pays émergents n‘étaient pas moins déçus, mais Kamal Nath, le ministre indien du commerce et de l’industrie garde l’espoir. “L’accomplissement du round de Doha est important mais le contenu du round l’est encore plus, a expliqué Kamal Nath, et je me dis qu’avec un peu de recul, les pays développés finiront par corriger les failles structurelles qui handicapent le commerce mondial”.

Tous les pays influents dans le cycle de Doha ont confirmé leur implication dans le système multilatéral du commerce mondial et dans l’aboutissement des négociations mais aucun n’a pu dire comment et surtout quand les négociations pourront reprendre.