DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les premières négociations directes sur le statut du Kosovo ont échoué


monde

Les premières négociations directes sur le statut du Kosovo ont échoué

A Vienne, au château Niederösterreich, les hautes autorités du Kosovo et de la Serbie n’ont pas trouvé de terrain d’entente sur le statut de la province… “L’indépendance est le début et la fin de notre position” a indiqué le président du Kosovo, Fatmir Sejdiu cet après-midi. Un ultimatum rejeté par son homologue serbe Boris Tadic. Belgrade n’est prêt à concéder qu’une autonomie substantielle mais ne peut pas accepter la création d’un nouvel Etat représentant 15% de son territoire. De plus les serbes considèrent le Kosovo comme le berceau Historique et culturel de leur pays.

Le médiateur de l’ONU, le finlandais Martti Ahtisaari avait prophétisé ce matin qu’il ne fallait pas s’attendre à des résultats concrets dès ce lundi. Redoutant un nouvel embrasement, la communauté internationale souhaite qu’un règlement sur le statut du Kosovo soit trouvé avant la fin de l’année. Le Kosovo est administré par les Nations-Unies depuis juin 1999.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël poursuit les bombardements et intensifie les incursions