DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bénéfices imposants pour BP au second semestre

Vous lisez:

Bénéfices imposants pour BP au second semestre

Taille du texte Aa Aa

Huit milliards et 900 millions d’euros, c’est le bénéfice net semestriel annoncé par le groupe pétrolier britannique BP : un chiffre qui peut paraitre incroyable mais qui s’explique par le niveau élevé des prix pétroliers et les fortes marges réalisées par British Petroleum dans le secteur du raffinage aux Etats Unis surtout au cours du second trimestre. Durant cette période, le bénéfice net du pétrolier britannique a atteint 4,8 milliards d’euros.

D’autre part, BP a coupé court aux spéculations sur un conflit interne portant sur le désir du directeur général du groupe : John Browne de prolonger son mandat contre l’avis du président du groupe. Mais John Browne a démenti et partira bien comme prévu en février 2008. Parallèlement à ces résultats excellents, BP a prévenu que ses investissements augmenteraient de 5% cette année et qu’il dépenserait l‘équivalent de 750 millions d’euros supplémentaires au cours des 4 prochaines années pour améliorer la sécurité dans ses raffineries aux Etats Unis et ses oléoducs en Alaska : des accidents mortels ont eu lieu depuis deux ans dans des raffineries de la compagnie britannique et des fuites ont été décelées sur ses pipelines.