DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Saddam Hussein veut être fusillé, non pendu

Vous lisez:

Saddam Hussein veut être fusillé, non pendu

Taille du texte Aa Aa

“Si je suis condamé à mort, je veux être fusillé et non pendu” : c’est ce qu’a déclaré Saddam Hussein devant le Haut tribunal pénal irakien. Le juge, un Kurde, lui a rétorqué que le verdict n’avait pas encore été prononcé. “Rappelez-vous que Saddam était un militaire”, a affirmé l’ancien raïs, en parlant de lui à la 3e personne. Même si il portait constamment l’uniforme lorsqu’il était au pouvoir, l’ex-dicatateur n’a jamais fait carrière dans l’armée.

La peine de mort a été requise contre Saddam Hussein, qui doit répondre avec sept co-accusés du massacre de 148 chiites en 1982.

C’est la première fois que Sadddam Hussein apparaît au tribunal depuis qu’il a entamé une grève de la faim, le 8 juillet.