DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Disparition en Tchétchénie : la Russie condamnée à Strasbourg

Vous lisez:

Disparition en Tchétchénie : la Russie condamnée à Strasbourg

Taille du texte Aa Aa

Moscou rattrappé par la Tchétchénie. La Russie a été condamnée ce jeudi par la justice européenne pour la disparition et la mort présumée d’un combattant tchétchène de 25 ans, arrêté lors de la prise du village d’Alkhan Kala, en février 2000.

Saisie par la mère du disparu, la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg a estimé que Moscou avait violé le droit à la vie du jeune homme, ainsi que les droits de la mère et du fils à une enquête. Elle a par aileurs condamné la Russie à verser 35 000 euros à la plaignante pour dommage moral.

Son fils, la plaignante l’a vu pour la dernière fois au journal télévisé. Les images, tournées par une chaîne privée russe, le montrent lors de son arrestation en pleine altercation avec un officier russe. Ce dernier ordonne à ses hommes d’en finir avec le prisonnier et de le fusiller.

L’arrêt de la Cour Européenne pourrait faire jurisprudence : la moitié des 200 requêtes concernant la Tchétchénie portent en effet sur des disparitions.

Moscou a trois mois pour faire appel.