DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de changement de stratégie pour Tsahal

Vous lisez:

Pas de changement de stratégie pour Tsahal

Taille du texte Aa Aa

Le cabinet restreint israélien a décidé jeudi d’intensifier ses frappes et de renforcer ses troupes mais pas question de lancer une offensive terrestre massive. Les opérations ciblées sont privilégiées. L’un des objectifs est de repousser les miliciens du Hezbollah au-delà d’une zone de plusieurs kilomètres au dessus de la ligne bleue qui fait office de frontière entre le Liban et Israël de manière à ce que les roquettes ne puissent plus atteindre le territoire hébreu. Le ministre de la Défense a essayé de remonter le moral des troupes. “Le Hezbollah ne redeviendra pas ce qu’il était”, a déclaré Amir Peretz. “Nous ne permettrons pas que le drapeau du Hezbollah soit hissé face à notre frontière nord”, a-t-il ajouté.

Le feu vert a été donné à la mobilisation de réservistes. Tsahal veut parer à toute éventualité.
Amir Peretz a aussi indiqué qu’il n‘était pas question d’entrer en conflit avec la Syrie, même si Damas soutient le Hezbollah. Selon le chef de l‘état-major hébreu, Dan Haloutz, l’armée israélienne a infligé des dommages stratégiques énormes à son ennemi. Régulièrement, les soldats hébreux ramènent le drapeau du Hezbollah en trophée. Reste que les affrontements au Sud-Liban sont violents. Mercredi, Tsahal a subi sa plus lourde perte avec la mort de 9 soldats.
Plusieurs milliers de personnes ont assisté aux funérailles de Yitfah Shrier dans la ville portuaire d’Haïfa jeudi soir.