DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Condoleezza Rice n'est plus la bienvenue au Liban

Vous lisez:

Condoleezza Rice n'est plus la bienvenue au Liban

Taille du texte Aa Aa

Le drame de Cana se dresse comme un obstacle aux efforts diplomatiques américains. Le Premier ministre libanais a exclu tout dialogue après le bombardement israélien de ce village. Fouad Siniora a déclaré aujourd’hui qu’il n’y avait “pas de place pour des discussions en cette triste journée”. Il a réclamé un “cessez-le-feu immédiat et inconditionnel avant toute chose”. Une enquête internationale doit être menée sur les massacres israéliens au Liban, a t-il ajouté.

Beyrouth a fait savoir à Condoleezza Rice qu’elle ne serait pas la bienvenue tant qu’un cessez-le-feu n’aurait pas été conclu. La chef de la diplomatie américaine qui est arrivé hier soir en Israël a confirmé l’annulation de sa visite au Liban et a annoncé qu’elle resterait en Israël pour œuvrer à l‘élaboration d’un cadre politique pour le règlement du conflit. Auparavant le Premier ministre israélien avait estimé qu’il n‘était pas pressé de conclure un cessez-le-feu. Pour Condoleezza Rice, qui s’est dit attristée par la frappe à Cana, il est temps de mettre fin aux hostilités.