DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël suspend ses raids aériens, pas son offensive

Vous lisez:

Israël suspend ses raids aériens, pas son offensive

Taille du texte Aa Aa

Le balai destructeur de l’aviation israélienne dans le ciel du Liban a été interrompu pour 48 heures. Les tirs d’artillerie eux, se poursuivent. Un soldat libanais a d’ailleurs été tué et trois autres blessés dans un bombardement naval au nord de Tyr. Les combats au sol non plus n’ont pas cessé. Trois soldats israéliens ont été légèrement blessés après que leur char a été touché par une roquette du Hezbollah.

L’Etat hébreu a décidé de suspendre ses frappes aériennes après le raid meurtrier de Cana dans le Sud-Liban, qui a fait au moins 54 morts, des enfants pour la plupart. Mais cette suspension ne signifie pas la fin de la guerre a bien souligné Israël. Ce matin, devant les députés, le ministre de la Défense Amir Peretz a une fois de plus rejeté un cessez-le-feu immédiat. Cela permettrait aux “extrémistes” de “relever la tête”, a-t-il justifié. Il a d’ailleurs indiqué que Tsahal allait élargir ses opérations contre le Hezbollah. Objectif, établir d’ici mercredi une zone de sécurité de deux kilomètres de large en territoire libanais, le long de la frontière. Une zone dans laquelle seront effacées toutes traces du parti de Dieu.