DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un vote massif et relativement tranquille en RDC

Vous lisez:

Un vote massif et relativement tranquille en RDC

Taille du texte Aa Aa

Dans un pays si grand, l’Onu parle d’un “petit miracle” pour qualifier la tenue dimanche en République démocratique du Congo du premier tour de la présidentielle et des législatives. Le dépouillement sera long : les bulletins de vote étaient parfois épais de six pages vu le nombre de candidats. Les résultats de la présidentielle ne seront annoncés que d’ici à trois semaines.

Ces élections se sont déroulées calmement dans l’ensemble. Mais à Mbuji-Mayi, dans le centre, un bureau de vote a été incendié et trois personnes ont été blessées alors qu’elles se rendaient aux urnes. La ville est le bastion de l’opposant Etienne Tshisekedi qui avait appelé à boycotter le scrutin, le jugeant “truqué”.

C’est le président sortant Joseph Kabila, qui est au pouvoir depuis l’assassinat de son père Laurent-Désiré en 2001, qui était le favori de l‘élection présidentielle. Durant la campagne, l’un de ses ennemis d’hier, l’ex-chef rebelle et vice-président Jean-Pierre Bemba s‘était imposé comme son principal challenger. Ce scrutin historique est censé mettre fin à la délicate transition politique lancée en 2003 après cinq ans de guerre.