DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des militants du Hezbollah ont célèbré lundi une victoire présumée sur l'Etat hébreu

Vous lisez:

Des militants du Hezbollah ont célèbré lundi une victoire présumée sur l'Etat hébreu

Taille du texte Aa Aa

Une roquette du mouvement chiite aurait touché un navire militaire israélien qui mouille au large des côtes libanaises, non loin de Tyr. Information aussitôt démentie par Tsahal. Pour le reste de la population l’heure n’est pas à la fête mais à la fuite. Israël avait promis de suspendre partiellement ses bombardements durant 48 heures après le drame de Cana. Dans la nuit de dimanche à lundi 52 civils, dont une trentaine d’enfants, ont succombé aux frappes aériennes de Tsahal.

Que ce soit à Cana, Beyrouth ou Ayanat, des centaines de milliers de Libanais, soit 25% de la population, ont emprunté des routes endommagées voire détruites par les bombardements pour rejoindre le nord du pays, qui n’est pas plus épargné. Les affrontements entre Israël et le Hezbollah ont causé la mort de quelques 600 personnes au Liban, des civils pour la plupart, depuis le début du conflit le 12 juillet dernier. Les équipes de la Croix-Rouge libanaise ont découvert hier 23 corps sur les routes du sud.