DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eurotunnel a six mois pour s'accorder avec ses créanciers

Vous lisez:

Eurotunnel a six mois pour s'accorder avec ses créanciers

Taille du texte Aa Aa

Eurotunnel, l’opérateur du tunnel sous la Manche s’est mis mercredi à l’abri de ses créanciers pendant six mois après la décision du tribunal de commerce de Paris de lui accorder la procédure de sauvegarde. Eurotunnel avait demandé le 13 juillet dernier la protection de la justice après l‘échec des négociations sur la restructuration de sa dette.

“Les négociations que j’ai conduites et que je vais immédiatement reprendre, devraient déboucher, j’espère assez vite sur une proposition satisfaisante à soumettre au tribunal”, a affirmé mercredi Jacques Gounon, le PDG de l’opérateur. Les petits porteurs détiennent 70% du capital mais plus pour longtemps car les créanciers ont un avantage juridique sur eux et le plan de restructuration de la dette prévoit une dilution de la participation des actionnaires actuels.

Les petits porteurs d’Eurotunnel – français dans leur très grande majorité – ont demandé l’intervention des pouvoirs publics. Peine perdue pour l’instant, en effet le traité franco-britannique de Canterbury signé en 1986 interdit tout financement public. Depuis l’ouverture du tunnel sous la Manche, Eurotunnel a été écrasé par des charges financières bien supérieures à la trésorerie générée par l’activité commerciale. Une activité qui, selon la direction, est performante.