DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

11 militaires israéliens tués dans un tir de roquettes du Hezbollah dans le Nord de l'Etat hébreu

Vous lisez:

11 militaires israéliens tués dans un tir de roquettes du Hezbollah dans le Nord de l'Etat hébreu

Taille du texte Aa Aa

Au moins 11 militaires israéliens ont été tués et 3 autres blessés grièvement dimanche matin dans des tirs de roquettes massifs du Hezbollah sur la ville de Kfar Giladi dans le Nord de l’Etat hébreu.

Tsahal a confirmé la mort de militaires de réserve sans en préciser toutefois le nombre.

Les militaires se trouvaient près du cimetière du Kibboutz de Kfar Giladi.

Il s’agit du tir de roquette le plus meurtrier depuis le début, le 12 juillet dernier, des hostilités entre les miliciens chiites du Hezbollah et l’armée israélienne.

D’autres roquettes se sont abattues aux alentours de la ville de Kiryat Shmona, en Galilée, à la frontière israélo-libanaise. Deux d’entres elles sont tombées sur la principale synagogue de la ville.

Cette nouvelle attaque du Hezbollah porte à 44 le nombre de personnes tuées dans le nord de l’Etat hébreu par des roquettes.

Le 16 juillet, huit civils avaient péri lors d’un tir de roquette sur une gare de Haïfa, la troisième ville d’Israël.

Outre ce bombardement sur Kfar Giladi, des roquettes se sont également abattues dans la région de Tibériade, au Nord de Haïfa et sur le plateau du Golan. Au total, le Hezbollah a tiré ce dimanche plus de 140 roquettes sur Israël.