DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les chrétiens libanais pris dans le tourbillon des combats au Liban

Vous lisez:

Les chrétiens libanais pris dans le tourbillon des combats au Liban

Taille du texte Aa Aa

Pris à leur tour dans la tourmente des combats entre le Hezbollah chiite et Israël, les chrétiens du Liban ont prié dimanche matin pour la paix lors des messes dominicales. Les chrétiens représentent 40% de la population libanaise. C’est la plus forte communauté chrétienne du Proche et du Moyen-Orient.

Achrafieh, le principal quartier chrétien de Beyrouth a été bombardé pour la première fois vendredi par l’aviation israélienne. Tsahal a également tiré des missiles dans la région de Jounié à une trentaine de kilomètres au nord de la capitale libanaise. Les chrétiens se veulent solidaires des autres libanais quelque soit leur confession comme l’explique un homme qui a échappé de peu à la mort alors qu’il se trouvait au volant de sa camionette détruite par un missile israélien.
“De toute façon, il y a une guerre qui vise le gouvernement et les infrastructures pour exercer une pression sur les civils”.

Pour cette mère au foyer, “l’afflux de personnes déplacées n’est pas un problème. La cohésion entre les différentes communautés fonctionne bien pour le moment. Tous les chefs religieux ont lancé un appel exceptionnel en faveur de la paix. C’est du jamais vu depuis dix ans”.

Si la très grande majorité des chrétiens du Liban se montrent solidaires de leurs compatriotes musulmans, certains ont peur de devenir les otages et les boucliers humains de la guerre entre le Hezbollah et Israël.