DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

BP ferme une usine en Alaska, le prix du pétrole en hausse

Vous lisez:

BP ferme une usine en Alaska, le prix du pétrole en hausse

Taille du texte Aa Aa

Depuis le début de la crise au Proche Orient le prix du pétrole flambe. Ce matin cette hausse s’est accélérée après l’annonce par la compagnie BP de la fermeture d’un de ses sites de production en Alaska. Le pétrolier britannique a découvert une fuite sur un oléoduc à Prudhoe Bay. Depuis hier, il interrompt progressivement sa production. A terme, cela représentera 400 000 barils en moins chaque jour. Sur les marchés financiers, le baril de Brent a dépassé les 77 dollars ce matin. Le champ de Prudhoe Bay représente la moitié de la production en Alaska, un peu moins du dixième de la production américaine.

En fermant ses installations, BP veut éviter un nouveau scandale: en mars, un oléoduc vétuste avait provoqué l’une des plus importantes pollutions de la région. La compagnie devra s’en expliquer devant un tribunal. Après cette nouvelle fuite, BP a lancé l’inspection des 35 km d’oléoducs de Prudhoe Bay, l’opération devrait prendre plusieurs jours.