DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban: les civils, premières victimes du conflit

Vous lisez:

Liban: les civils, premières victimes du conflit

Taille du texte Aa Aa

Après 27 jours de combats, le bilan des 1000 victimes est désormais dépassé au Liban. Pour cette seule journée, au moins 33 civils ont été tués par des raids de l’armée israélienne dans le sud et l’est du pays. Un bilan qui pourrait s’alourdir, les secours ayant des difficultés à atteindre certaines localités.

Tsahal poursuit son objectif: détruire les infrastructures stratégiques du Liban pour barrer la route au Hezbollah. Ainsi les routes menant au port de Tyr, celles menant de la Bekaa vers la Syrie ainsi que la banlieue chiite de Beyrouth ont été bombardées ce lundi.

Dans cette guerre, les civils paient un lourd tribut. A Ghassaniyé, un village du littoral libanais, sept personnes sont mortes dans les décombres de leur maison détruite à l’aube par des bombardements israéliens. Le village d’Houla a lui aussi été pilonné. Le premier bilan faisant état de 40 morts a été revu à la baisse, une seule personne a été tuée. Ce soir, Israël renouvelle son appel à la population du sud-Liban, l’invitant à rester cloîtrée chez elle.