DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau record pour le pétrole à Londres

Vous lisez:

Nouveau record pour le pétrole à Londres

Taille du texte Aa Aa

La crise au Proche-Orient notamment au Liban et en Irak pèse sur les cours du pétrole. Le baril de brent de la Mer du Nord a battu ce lundi son record sur le marché de Londres à 78 dollars 44. Le précédent record remontait au 17 juillet dernier à 78 dollar 18, cinq jours après le début des hostilités entre Israël et le Hezbollah au Liban.

Cette hausse continue des cours s’est même accélérée après l’annonce par la compagnie BP de la fermeture d’un de ses sites de production en Alaska. Le groupe britannique a découvert une fuite sur un oléoduc à Prudhoe Bay. Depuis dimanche, la production a été progressivement interrompue. Le champ de Prudhoe Bay représente la moitié de la production en Alaska et 8% de la production américaine soit à terme 400 000 barils en moins chaque jour.

En fermant ses installations, British Petroleum veut éviter un nouveau scandale. En mars dernier, une fuite avait provoqué l’une des plus importantes pollutions de la région dans un lac gelé. La compagnie va devoir s’expliquer devant la justice fédérale américaine.