DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pillage de l'Ermitage : une affaire de famille ?

Vous lisez:

Pillage de l'Ermitage : une affaire de famille ?

Taille du texte Aa Aa

Des icônes, des bijoux datant du 19è siècle et du moyen âge ou de l’argenterie. En 8 ans, 221 objets ont disparu de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. Ce trésor est estimé à près de 5 millions de dollars. Le pillage de la collection du plus prestigieux musée de Russie pourrait être une affaire de famille. Trois personnes ont été arrêtées. Parmi elles : le fils et le mari de l’ancienne conservatrice morte subitement à l‘âge de 46 ans.

Pour le directeur de l’Ermitage, cette affaire révèle le manque de moyens mis en œuvre pour protéger le patrimoine russe. D’après lui 50 à 100 vols ont lieu chaque année dans les musées. ‘‘Il nous faut absolument isoler les chambres de conservation, même, si vous voulez, du conservateur lui-même. Il ne doit y entrer que sous prétexte de travail. Mais puisqu’on manque cruellement d’espace, les gens passent leur temps dans le conservatoire, en font leur bureau et même avec une bonne attitude générale, des erreurs se produisent’‘.

Pour récupérer les objets volés, la police a lancé un appel aux collectionneurs et aux antiquaires. Une démarche qui a permis de récupérer 8 pièces en quelques jours. Dont une icone au cadre en argent serti de pierres précieuses, retrouvée dans une poubelle ou un calice du 19è siècle. Le directeur de l’Ermitage demande 350 millions de dollars pour que les musées russes puissent faire face aux vols. Cela reviendrait à débloquer le double du budget actuel.