DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Salve de roquettes meurtrière à Haïfa

Vous lisez:

Salve de roquettes meurtrière à Haïfa

Taille du texte Aa Aa

Au moins trois morts et 160 blessés, des dégâts importants. C’est le résultat de la dernière attaque du Hezbollah contre la ville d’Haïfa, dans le nord d’Israël. Les roquettes tirées quotidiennement depuis le Liban par la milice chiite n’avaient jamais fait autant de victimes. C’est un quartier résidentiel de la troisième ville du pays qui a été frappé par les Katiouchas. Deux bâtiments ont été touchés de plein fouet, l’un des deux s’est effondré, prenant au piège plusieurs personnes. Certaines ont pu sortir des décombres vivantes. Elles peuvent remercier les secours, et les nombreux civils venus leur prêter main forte.

Tous les hôpitaux d’Haïfa ont été placés en état d’urgence. D’autres roquettes se sont abattues dans le sud de la ville. Des représailles, affirme le Hezbollah, suite aux bombardements de l’armée israélienne contre Beyrouth. Par ailleurs des tirs de roquettes ont également été signalés dans la région de Tibériade, plus au Nord, et sur le plateau du Golan.