DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au nord d'Israël les évacuations se poursuivent

Vous lisez:

Au nord d'Israël les évacuations se poursuivent

Taille du texte Aa Aa

Le Nord d’Israël vit au rythme des sirènes d’alerte. A Kiryat Chmona les évacuations des habitants se poursuivent. Ils sont encore 9 000 à ne pas avoir quitté la ville. Lorsque les roquettes du Hezbollah s’annoncent ceux qui fuient doivent retourner aux abris.

Les autorités israéliennes prévoient d‘évacuer totalement Kyriat Chmona. Une première depuis la guerre israélo-arabe de 1948. Mais pour ceux qui ne veulent pas partir certains services comme les hôpitaux fonctionnent toujours. Un campement pour les réfugiés du nord doit être créé. Il pourra accueillir 3 000 personnes. La ville de Tel Aviv est prête à en reloger autant dans un centre de Convention. Aujourd’hui encore le Hezbollah a tiré plus de 120 roquettes sur le Nord de l’Etat hébreu.

Après le Liban, Jakob Kellenberger est arrivé en Israël ce mercredi. Hier, il avait dénoncé le comportement du Hezbollah et de l’armée israélienne dont les frappes endommagent les infrastructures du Liban notamment les routes et les ponts. Ce qui freine le travail des organisations humanitaires. Aujourd’hui le chef de file du CICR a visité des abris à Nahariyah une ville du Nord qui subit elle aussi les tirs du Hezbollah. Dans l’un d’eux, il a du attendre une dizaine de minutes alors que les sirènes annonçaient de nouvelles roquettes.