DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La guerre au Proche-Orient entame sa 5ème semaine

Vous lisez:

La guerre au Proche-Orient entame sa 5ème semaine

Taille du texte Aa Aa

Israël s’acharne encore sur la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah. L‘état hébreu et le mouvement chiite entament aujourd’hui leur 5ème semaine d’hostilités. L’intensité des raids israéliens au Liban qui continuent de tuer des civils confirment la détermination d’Israël. En hommage à ces civils, des résidents de Beyrouth ont allumé 400 bougies dans la capitale libanaise hier soir. Avec une pensée particulière pour les enfants. Sur les 1000 personnes qui ont péri au Liban, on estime que 900 étaient des civils. 30 % d’entre eux avaient moins de 12 ans.

Un bilan qui s’est alourdi avec la mort d’au moins 5 civils hier soir dans le bombardement d’un convoi de camions près de la frontière syrienne, et d’au moins deux palestiniens dans un raid contre un camp de réfugiés près de Saìda. Le nombre des victimes d’un raid lundi sur la banlieue sud de Beyrouth à Chiyah a également été revu à la hausse passant de 22 à au moins 31 morts d’après la police.

A Ghaziyeh, les habitants n’avaient même pas encore enterré les 15 civils morts la veille quand un nouveau bombardement israélien a secoué la ville chiite hier. Des opérations de secours se sont poursuivis pour dégager des habitants piégés sous les décombres des bâtiments détruits par Tsahal. Des dizaines de familles qui avaient trouvé refuge à Ghaziyeh avant les bombardements ont fui la ville.