DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour protester le président de du CICR traverse un fleuve à pied

Vous lisez:

Pour protester le président de du CICR traverse un fleuve à pied

Taille du texte Aa Aa

Jakob Kellenberger en route vers le sud du Liban. Le président du Comité international de la Croix rouge est parti de Beyrouth hier pour évaluer les difficultés que rencontrent les organisations humanitaires dans leur travail. Pont détruits, routes impraticables, les pilonnages israéliens rendent l’acheminement de l’aide aux populations très difficile. D’après Jakob Kellenberger, 100 000 civils seraient dans une situation particulièrement précaire.

Le chef de file du CICR a donc appelé le hezbollah et Israël à prendre des précautions. ‘‘Les règles basiques sont la distinction entre civils et combattants, et ces règles doivent s’appliquer dans toutes les situations. C’est une distinction entre objectifs civils et militaires.’‘

Image symbolique, Jakob Kellenberger a franchi à pied le fleuve Litani au sud du Liban. Il voulait ainsi dénoncer la destruction des ponts qui le traverse et qui freine l’acheminement de l’aide aux victimes. Hier, les agences de l’ONU ont suspendu leurs convois en direction du Sud. Trop risqué alors qu’Israël menace de bombarder tous les véhicules qui circulerait entre la frontière et le fleuve Litani.