DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une partie des incendies de la péninsule ibérique est allumé par des mains criminelles

Vous lisez:

Une partie des incendies de la péninsule ibérique est allumé par des mains criminelles

Taille du texte Aa Aa

1000 pompiers mobilisés au Portugal contre des flammes coriaces. Dans le centre et le nord du pays, 8 incendies étaient encore hors de contrôle hier soir. 20 à 30% de ces feux sont d’origine criminelle d’après les autorités portugaises. Elles affirment avoir arrêter 18 suspects le mois dernier et promettent d’autres arrestations dans les prochains jours. Vengeance ou alcoolisme attisent les instincts des pyromanes. A Serra Dossa, les feux offraient hier soir un spectacle à la fois terrible et saisissant. La journée d’hier marquées encore par des vents forts et des températures élevées a été difficile pour les soldats du feu. Ils ont été soutenus par des renforts de l’armée.

Le Portugal a déclaré l’alerte orange, un degré en dessous du niveau le plus élevé tandis que l’ Espagne luttait encore contre 70 feux environ principalement en Galice. Une quarantaine d’incendies ont été éteints depuis lundi. La présidente du Comité de lutte contre les incendies, Maria Jesús Rodriguez, pointe du doigt des pyromanes. “On éteint les feux et juste après, derrière nous, de nouveaux incendies apparaissent. C’est pas la première fois que ça arrive.” En Galice, une unité de la garde civile spécialisée dans la lutte contre le crime organisé a lancé une enquête.
Trois pyromanes présumés ont été arrêtés hier.