DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Entrée en vigueur du cessez-le-feu, des milliers de déplacés sur la route du retour

Vous lisez:

Entrée en vigueur du cessez-le-feu, des milliers de déplacés sur la route du retour

Taille du texte Aa Aa

Une heure n‘était pas écoulée depuis l’entrée en vigueur du cessez-le-feu entre Israël et le Hezbollah que déjà, les milliers de Libanais déplacés par 34 jours de guerre prenaient la route, ou plutôt ce qu’il en reste.

750.000 dans le nord du pays, 180.000 en Syrie, les réfugiés n’ont pas attendu de voir si la trêve est solide. Tracts et posters distribués par le Hezbollah fleurissent aux fenêtres des voitures bondées et qui progressent lentement. Direction, le sud-Liban, direction la maison. Un retour empreint de joie, mais aussi d’incertitude : “Peu importe les dégâts, l’important c’est d’avoir gagné. Que Dieu protège Hassan Nasrallah”, lance un Libanais.

“On est contents parce qu’on rentre chez nous, mais on ne sait pas ce qu’on va trouver”, explique une autre.

Difficilement pratiquables, parsemées de cratères, les routes qui mènent au sud-Liban sont progressivement remises en état par l’armée libanaise et les casques bleus de la FINUL. Des appels à la prudence ont également été lancés aux déplacés contre les munitions et autres engins non explosés. Au moins six personnes auraient été blessées ce lundi matin. Certaines routes restent d’ailleurs interdites d’accès.

Pour ceux qui ne sont pas bloqués, et qui arrivent à destination, c’est l‘émotion qui prend le dessus.

Malgré l’interdiction de circuler dans le sud-Liban décrétée par l’armée israélienne, on attend toujours plus de réfugiés sur le retour dans les prochains jours.