DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sud Liban : pas de répit avant le cessez-le-feu

Vous lisez:

Sud Liban : pas de répit avant le cessez-le-feu

Taille du texte Aa Aa

L’armée israélienne n’a pas observé de répit avant la cessation des hostilités. Tsahal s‘était engagé dimanche dans une course contre la montre pour briser la résistance des miliciens du Hezbollah dans le Sud Liban. Dans le laps de temps restant, les 30 000 soldats hébreux déployés devaient gagner du terrain sur les combattants chiites qui contrôlent toujours la région.
Israël a annoncé qu’après le cessez-le-feu elle se réservait un droit à l’auto-défense…

La banlieue sud de Beyrouth et la région de Baalbeck dans l’est du pays ont été prises pour cible dimanche par l’aviation israélienne. Tsahal a aussi concentré ses attaques sur la région de Tyr et la localité frontalière de Khiam qui a reçu un millier d’obus en quatre heures. Selon les autorités libanaises les blindés israéliens ont du renoncer à l’aube à prendre Khiam. Les bombardements ont fait plus de 40 morts et au moins 90 blessés. Plusieurs dizaines de personnes sont ensevelies dans les décombres de bâtiments détruits par les bombes.