DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bachar al-Assad : pas de "paix prochaine" avec Israël

Vous lisez:

Bachar al-Assad : pas de "paix prochaine" avec Israël

Taille du texte Aa Aa

Vingt-quatre heures après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu au Liban, la Syrie sort de son silence. Le président Bachar al-Assad s’est exprimé à l’occasion de l’ouverture du Congrès des journalistes à Damas. Il a accusé Israël de s‘être servi de l’enlèvement de deux de ses soldats comme prétexte pour mener une “agression planifiée”. Il a répété que la résistance du Hezbollah à l’Etat hébreu était “légitime”.

Bachar al-Assad s’est dit pessimiste sur une “paix prochaine” avec Israël, à cause de la politique de “guerre préventive” prônée par l’administration américaine, un principe “en totale contradiction avec le principe de la paix”, a-t-il ajouté, rejetant le projet américain qui vise, selon Washington, à démocratiser le Proche Orient. Il y a à présent un “nouveau Moyen-Orient”, a lancé le président syrien.