DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée libanaise entre joie et doute au sud-Liban

Vous lisez:

L'armée libanaise entre joie et doute au sud-Liban

Taille du texte Aa Aa

L‘évènement est historique et les journaux au Liban le soulignent bien sûr: l’armée libanaise déployée enfin au sud du pays après une absence de près de 40 ans. Absence au profit des fédayins palestiniens, jusqu‘à l’ invasion israélienne en 1982 suivi du contrôle de la région par les milices chiites. A Beyrouth, ce Libanais salue le retour des soldats : “le déploiement de l’armée libanaise est une bonne chose. Nous aimons tous l’armée. La résistance a fait son travail même si il a été la cause pour nous de beaucoup de destruction.”

Une allusion probablement aux 2 soldats israéliens enlevés le 12 juillet par le Hezbollah qui a entraîné l’offensive d’Israël. Certains doutent de l’efficacité de l’armée libanaise comme cette femme : “la résistance armée le Hezbollah est plus forte que l’armée libanaise. Les troupes libanaises ne peuvent pas nous protéger. Si l’armée en était capable, elle aurait rejoint le Hezbollah et l’aurait aidé.”

Outre le déploiement des troupes, un autre évènement marque le retour à la normale : la réouverture, pour la première fois depuis le début des hostilités, de l’aéroport de Beyrouth aujourd’hui pour les vols commerciaux. Ce qui met fin au blocus aérien imposé par l‘état hébreu.