DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une semaine après le démantèlement d'un complot terroriste à Londres, la psychose s'installe

Vous lisez:

Une semaine après le démantèlement d'un complot terroriste à Londres, la psychose s'installe

Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi, un vol Londres-Washington a été dérouté sur Boston à cause du comportement troublant d’une passagère. Une chaîne américaine avait parlé d’une note écrite en arabe, évoquant Al Qaïda, avant de démentir. La passagère en question était claustrophobe selon les témoins. “Elle avait l’air suspicieuse et gardait tout le temps son sac avec elle. Elle est revenue des toilettes avec une canette de soda. C’est là, je pense, qu’un hôtesse l’a interrogé”, explique une jeune passagère visiblement inquiète.

“Elle avait simplement l’air agitée, frustrée, quelque chose la tourmentait”, explique une autre. Quelques heures plus tôt, une autre fausse alerte secouait la côte ouest des Etats-Unis. Le terminal 18 du port de Seattle a été bouclé. Un conteneur provenant du Pakistan a éveillé les soupçons des artificiers mais il n’y a vraisemblablement aucun risque.