DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le groupe énergétique français Suez accusé d'espionnage industriel par la justice belge

Vous lisez:

Le groupe énergétique français Suez accusé d'espionnage industriel par la justice belge

Taille du texte Aa Aa

La justice belge accuse Suez d’espionnage industriel au dépends d’Electrabel. Le groupe énergétique français est accusé de piratage informatique. Les faits remontent à 2004. Le parquet belge a demandé que la société et cinq individus soient déférés devant la justice pénale. Une instance juridique doit statuer sur la question le mois prochain.

Wenke Roggen, procureur-adjointe de Bruxelles : “De l’enquête qui a suivi, il est apparu qu’effectivement on avait placé un instrument que l’on appelle un mouchard sur l’ordinateur et par lequel on parvient à intercepter ce qui est tapé sur l’ordinateur”. Suez avait racheté l’an dernier les actionnaires minoritaires d’Electrabel devenue ainsi filiale à 100% de la société française. Des accusations plutôt embarrassantes pour Suez qui attendait aujourd’hui de connaître les conditions que poserait la Commission européenne à sa fusion avec le groupe énergétique français GDF.