DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Qana peut enterrer ses morts.

Vous lisez:

Qana peut enterrer ses morts.

Taille du texte Aa Aa

Il aura fallu 19 jours pour que les habitants de la petite bourgade libanaise puissent enfin organiser des funérailles pour leurs victimes. Les 29 civils, principalement femmes et enfants, tués lors du pilonnage israélien du 30 juillet ont été inhumés aujourd’hui, au cours de funérailles mêlant drapeaux du pays du Cèdre et du Hezbollah…

Tragique épisode de la guerre entre Israël et le Hezbollah, condamné unanimement dans le monde, et qui passées les incertitudes sur le nombre de victimes et les tentatives de récupération, aura finalement ouvert la voie à l’apaisement. Qana, le village des fameuses noces bibliques, deux fois frappé en dix ans par le feu et le sang, et qui s‘était vidé, figé ces dernières semaines. Aujourd’hui, le calme peu à peu revenu, les habitants ont pu rentrer chez eux. Et c’est dans la douleur et l‘émotion qu’ils ont rendu hommage à leurs défunts et les ont accompagnés à leur dernière demeure.