DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après la guerre au Liban, les scandales refont surface en Israël

Vous lisez:

Après la guerre au Liban, les scandales refont surface en Israël

Taille du texte Aa Aa

Après la guerre au Liban, les scandales refont surface en Israël détériorant un peu plus les relations entre le gouvernement de l’Etat hébreu et son opinion publique. Le premier ministre israélien Ehud Olmert est soupçonné d’avoir bénéficié d’une remise lors de l’achat de son appartement à Jérusalem en 2004 en échange de facilités accordées à son promoteur. Son ministre de la Justice, Haïm Ramon, l’un de ses plus proches alliés a démissionné pour se défendre dans une affaire présumée de harcèlement sexuel. Des scandales qui ternissent un peu plus l’image du pouvoir israélien selon un analyste politique qui estime que le gouvernement va avoir beaucoup de difficultés à se maintenir.

Outre Ehud Olmert et Haïm Ramon, le président Moshe Katzav est également éclaboussé par un prétendu scandale. L’une de ses anciennes collaboratrices l’accuse de relations sexuelles forcées. Une enquête est en cours.

Mais l’affaire la plus gênante est celle qui concerne le chef d’Etat major de Tsahal. Le général Dan Halloutz est sur la sellette pour avoir admis la vente d’actions en bourse le 12 juillet dernier, quelques heures seulement avant le début des combats au Liban.