DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

TPI : la procureure Carla del Ponte juge le refus de Belgrade d'arrêter R. Mladic inexcusable

Vous lisez:

TPI : la procureure Carla del Ponte juge le refus de Belgrade d'arrêter R. Mladic inexcusable

Taille du texte Aa Aa

Le procès des sept responsables présumés du massacre de Srebrenica a repris ce lundi devant le Tribunal Pénal international.
Mais l’absence des deux principaux accusés Ratko Mladic et Radova Karadzic pèse sur les débats.
La procureure du TPI a fustigé la Serbie pour son refus d’arrêter et d’extrader Mladic. Les autorités serbes sont inexcusables” a assuré Carla Del Ponte, “Belgrade est parfaitement capable de le faire” a-t-elle continué.
Le massacre de l’enclave de Srebrenica dans l’est de la Bosnie, en juillet 1995 est l’un des passages les plus sombre des conflits qui ont déchiré l’ex-Yougoslavie. Il est qualifié de “génocide” par le TPI. Quatre personnes ont déjà été condamnées pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, et deux pour complicité de génocide. Environ 8.000 musulmans y ont perdu la vie.
A ce jour, une soixantaine de charniers ont été découverts autour de l’enclave. Le dernier en date est le plus grand avec plus d’un millier de squelettes exhumés.