DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alerte à l'épidémie de la langue bleue

Vous lisez:

Alerte à l'épidémie de la langue bleue

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne cherche à stopper la propagation de la fièvre catarrhale. Communément appelée la maladie de la langue bleue, ce virus affecte bovins, ovins et caprins. Habituellement détecté dans le sud de l’Europe, il touche cette fois le nord de l’Union. C’est pourquoi Bruxelles a approuvé hier des mesures de restriction au transport et au commerce des ruminants aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Belgique mais aussi en Allemagne et notamment en Rhénanie-Westphalie.

Le virus se transmet par les culicoides, une espèce de moucherons piqueurs, et peut décimer la moitié d’un cheptel. En revanche, la maladie de la langue bleue ne présente aucun risque de transmission à l‘être humain.