DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fusion Suez/GDF : le nouveau groupe pourrait garder Electrabel sous conditions

Vous lisez:

La fusion Suez/GDF : le nouveau groupe pourrait garder Electrabel sous conditions

Taille du texte Aa Aa

Le groupe qui naîtrait de la fusion entre les groupes d‘énergie français Suez et Gaz de France, poserait des problèmes de concurrence sur le marché du gaz en Belgique mais pourrait garder dans son giron le groupe Electrabel à condition d’effectuer des cessions : c’est ce qu’aurait écrit la Commission européenne aux deux protagonistes de ce mariage selon une source proche du dossier.

Plus précisément, les services de la concurrence de la Commission de Bruxelles font état de problèmes de concurrence tant en Belgique qu’en France. En Belgique les problèmes portent sur les marchés du gaz et de l‘électricité, tandis qu’en France les marchés du gaz et des réseaux de chaleur sont concernés.

Le problème de la concurrence dans le secteur de l‘électricité en Belgique pourrait être résolu notamment par la vente de SPE, un producteur belge d‘électricité, le nouveau groupe pouvant alors garder le joyau belge Electrabel, actuelle propriété du groupe Suez.