DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

République démocratique du Congo: nouveaux accrochages

Vous lisez:

République démocratique du Congo: nouveaux accrochages

Taille du texte Aa Aa

Situation toujours très tendue en République démocratique du Congo. Pour la deuxième journée consécutive, des tirs à l’armes lourdes ont visé mardi matin à Kinshasa les alentours de la résidence du vice-président Jean-Pierre Bemba. La veille déjà, sa villa avait été prise pour cible, entraînant l’intervention des blindés de l’ONU et de la force européenne. Ces violences ont éclaté dimanche soir peu avant l’annonce des résultats du premier tour de la présidentielle.

Des affrontements ont opposé des militaires fidèles aux deux vainqueurs. Joseph Kabila, le chef de l’Etat sortant est arrivé en tête avec un peu plus de 44% des suffrages. Jean-Pierre Bemba, son challenger, obtient 20% des voix. Les deux camps s’accusent de vouloir déstabiliser l’autre en vue du second tour prévu le 29 octobre prochain. Ces violences ont déjà fait au moins cinq morts et une dizaine de blessés dans la capitale. Le président sortant a appelé les Congolais à rester calmes et à attendre sereinement la proclamation des résultats définitifs.