DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un fragile retour au calme s'installe en République Démocratique du Congo

Vous lisez:

Un fragile retour au calme s'installe en République Démocratique du Congo

Taille du texte Aa Aa

Les partisans du président sortant, Joseph Kabila, et ceux du vice-président, Jean-Pierre Bemba, semblent avoir quitté le centre de Kinshasa. Conformément à l’accord signé ce mardi entre les deux camps, les forces des Nations unies, la MONUC, et les soldats européens de l’Eufor patrouillent pour vérifier que les miliciens aient bien quitté le centre ville. La communauté internationale a multiplié les appels au calme, enjoignant les deux parties au respect du premier processus électoral démocratique du pays depuis plus de 40 ans. Un processus auquel les Congolais veulent croire.

Difficile de connaître le bilan exact des affrontements qui ont opposé dès dimanche les milices de Kabila et Bemba, deux candidats à la présidence arrivés en tête du premier tour, le 30 juillet. Ils s’affronteront une nouvelle fois le 29 octobre, mais par le biais des urnes cette fois.