DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OPA de E.ON sur Endesa : Bruxelles accuse Madrid de violer les règles de l'Union européenne

Vous lisez:

OPA de E.ON sur Endesa : Bruxelles accuse Madrid de violer les règles de l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Le groupe d‘énergie allemand E.ON va-t-il pouvoir finalement s’offrir le groupe espagnol d‘électricité Endesa ? L’affaire a pris vendredi une nouvelle tournure car la Commission européenne de Bruxelles accuse les autorités espagnoles d’avoir enfreint les règles de l’Union européenne en matière de fusions en fixant de couteuses conditions à l’OPA de E.ON sur Endesa.

La régulateur espagnol du secteur de l‘énergie avait assorti son feu vert à l’OPA de E.ON de l’obligation pour celui-ci de céder la gestion des actifs nucléaires de Endesa ainsi que 35% de la capacité installée de Endesa en Espagne. Bruxelles estime que ces conditions violent les lois européennes sur la libre circulation du capital et la liberté d‘établissement, étant donné qu’elles ne sont pas justifiées par les motifs de sécurité mentionnées par les autorités espagnoles. E.ON a lancé une OPA de 26,9 milliards d’euros sur Endesa, une offre plus importante que celle, lancée un peu plus tôt par l’espagnol Gas Natural.