DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'élargissement de l'Europe inquiète en Grande- Bretagne

Vous lisez:

L'élargissement de l'Europe inquiète en Grande- Bretagne

Taille du texte Aa Aa

Chaque jour, des centaines de Roumains réclament un visa à l’ambassade britannique à Bucarest, dans l’espoir d’un avenir meilleur Outre-Manche. La Grande-Bretagne, et son faible taux de chômage, a toujours attiré les travailleurs de l’est. Avec la Suède et l’Irlande, elle fait partie des pays qui ont ouvert grands les bras aux travailleurs des pays membres depuis deux ans, les Polonais surtout.

Plus de 400 000 personnes qui sont venus travailler en Grande-Bretagne depuis mai 2004. Des chiffres qui dépassent les prévisions et inquiètent les Conservateurs, à l’approche de l’adhésion de la Roumanie et la Bulgarie, à l’horizon 2007, ou 2008. Kosti, plombier en Roumanie, gagne un peu moins de 7000 euros par an : “ Pour le même boulot, si ici tu gagnes 100 euros, en Angleterre tu as 400 ou 500 euros.” Pendant 14 ans, l‘économie britannique n’a cessé de créer des emplois. Mais avec la montée du chômage, et les critiques qui fusent, le pays laissera-il sa porte ouverte ?