DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie dans la Finul, le soutien des pacifistes

Vous lisez:

L'Italie dans la Finul, le soutien des pacifistes

Taille du texte Aa Aa

L’image est rare. Des pacifistes italiens qui soutiennent l’envoi de soldats. Nous sommes à Assise, en Italie, où des milliers de personnes ont défilé sous les couleurs arc en ciel de la paix, suite à la décision de leur gouvernement d’envoyer des troupes au Liban. Les manifestants sont pourtant inquiets, inquiets de voir la mission de la Finul mise en danger, comme le sont les forces internationales en Afghanistan.

Pour Monica Sereni, députée du parti démocratique de gauche, “les pacifistes sont ici sur la même longueur d’onde que les dirigeants italiens dans leur gestion de la crise au Liban, avec l’Onu et L’Union européenne. Mais les négociations doivent continuer, dit-elle, il faut suivre l‘évolution des relations entre Israéliens et Palestiniens. Selon la député, le Proche Orient doit rester au menu de l’agenda politique.” L’Italie joue un rôle moteur dans l’Union en engageant 2 et 3000 soldats dans la Finul élargie. Romano Prodi s’est ainsi fortement démarqué de Silvio Berlusconi, qui privilégiait les relations transatlantiques au détriment de l’Europe.