DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un dimanche sanglant en Irak


monde

Un dimanche sanglant en Irak

Peu avant midi, un attentat s’est produit dans l’une des artères les plus fréquentées de Bagdad près de l’hôtel Palestine. L’explosion d’une bombe dans un minibus a fait 9 morts et 15 blessés. Tôt ce matin c’est le siège du quotidien gouvernemental al Sabah, le journal irakien le plus lu, qui a été la cible d’un attentat-suicide. Deux employés ont été tués, 25 autres blessés. L’explosion particulièrement violente a en partie détruit le bâtiment mais le journal paraîtra quand même lundi.

Dans la région de Bakouba, douze personnes ont été tuées. A Kirkouk dans le nord du pays, quatre policiers ont été abattus. Ces violences interviennent alors que le Premier ministre Nouri al Maliki a lancé un nouvel appel à l’unité des Irakiens. Il a demandé aux principaux chefs tribaux d’user de leur influence pour appeler à la réconciliation nationale. Pour le seul mois de juillet, les affrontements intercommunautaires ont fait plus de 3000 morts.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

FINUL: Satisfaction du Liban après les promesses européennes