DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après Katrina, la reconstruction stagne à la Nouvelle-Orléans

Vous lisez:

Un an après Katrina, la reconstruction stagne à la Nouvelle-Orléans

Taille du texte Aa Aa

Un an après le passage de Katrina à la Nouvelle- Orléans, près de la moitié des habitants attendent toujours l’aide du gouvernement pour pouvoir rentrer chez eux. Le quartier pauvre de Lower Ninth Ward, l’un des plus touchés par cet ouragan qui avait tué plus de 1.300 personnes, offre toujours un spectacle de désolation. Ici seulement une famille sur cinq a été relogée. Pour les autres, la seule solution c’est de reconstruire soi même sa maison en attendant toujours que soit versés les 7 milliards et demi de dollars d’aides approuvés par le Congrés… dix mois après la tragédie.

“Vous voyez ce qui se passe? regardez… dit cet habitant. Il y a encore des piles de détritus que les gens sont en train de sortir de leurs maisons. Et s’ils le font seulement maintenant, c’est parce qu’ils sont toujours en attente d’indemnisation …”

Parmi les milliers de réfugiés recasés dans des caravanes de fortune, certains pensent quitter la ville, une ville qui manque de tout et toujours en attente d’un plan de reconstruction…

Le secteur touristique a récupéré 40% de son chiffre d’affaires grâce à une campagne de promotion. Mais la possibilité d’une nouvelle tragédie n’est pas écarté. Selon les experts, malgré les travaux entrepris dans le 250 km de digues endommagées les risques demeurent.

Katrina reste un boulet pour la réputation de George Bush. La mauvaise gestion de la crise et l’abandon des plus démunis à leur sort a plombé son image de conservateur compatissant. Un an plu tard, une bonne partie de l’opinion n’oublie pas qu’avec les milliards dépensés en Irak chaque semaine, le gouvernement pouvait reconstruire au moins 150.000 maisons.