DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les efforts de la gauche pour obtenir la présidence semblent échouer

Vous lisez:

Les efforts de la gauche pour obtenir la présidence semblent échouer

Taille du texte Aa Aa

Comme au lendemain du scrutin, le 2 juillet dernier, le candidat conservateur à la présidentielle mexicaine, Felipe Calderon, devrait pouvoir célébrer sa victoire. Ainsi en a décidé lundi le Tribunal fédéral électoral, dernier recours de la coalition de gauche pour contester les résultats. Selon les sept juges qui ont examiné une cinquantaine des 375 plaintes déposées pour irrégularités présumées au cours du scrutin, Felipe Calderon a toujours 240 000 voix d’avance sur son adversaire, Andres Manuel Lopez Obredor. Ce dernier avait multiplié les manifestations pour exiger un nouveau décompte de la totalité des votes. Mais le tribunal n’a accepté de procéder à un nouveau décompte que dans 9% des bureaux de vote. Le Tribunal fédéral électoral doit à présent officialiser les résultats définitifs avant de proclamer le nom du président, au plus tard le 6 septembre.