DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madrid veut réunir les pays méditerranéens pour étudier les moyens de renforcer le contrôle des frontières maritimes

Vous lisez:

Madrid veut réunir les pays méditerranéens pour étudier les moyens de renforcer le contrôle des frontières maritimes

Taille du texte Aa Aa

Près de 19.000 clandestins sont arrivés aux Canaries depuis le début de l’année. Ce chiffre, quatre fois supérieur à celui de 2005, a poussé le gouvernement espagnol à demander pour la deuxième fois cette année une plus grande contribution de l’Union européenne. C’est dans cet objectif que la vice-Présidente du gouvernement était hier en Finlande. Helsinki assure la présidence tournante de l’Union. Maria Teresa Fernandez de la Vega est attendue aujourd’hui à Bruxelles. Elle estime que l’effort politique ne suffit pas, il faut renforcer les moyens communautaires : “Ce mois de septembre, nous aurons reçu 10 millions d’euros attribués par l’Union européenne. Ce n’est pas un problème de fonds, nous devons être plus efficaces et plus opérationnels”.

Madrid a décidé de réunir en urgence les pays méditerranéens de l’Union pour étudier les moyens de renforcer le contrôle des frontières maritimes. L’Espagne avait déjà obtenu en mai le lancement d’une mission dans l’archipel des Canaries de l’agence pour la coordination des frontières extérieures de l’Union européenne.