DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opérations de déminage délicates dans le Sud-Liban

Vous lisez:

Opérations de déminage délicates dans le Sud-Liban

Taille du texte Aa Aa

Les premiers soldats italiens de la FINUL sont attendus vendredi à Tyre au Liban. La flotte italienne a quitté les côtes de Brindisi et de Taranto mardi matin. Le déploiement de l’opération Leonte, le nom italien du fleuve Litani, est étalé sur 4 mois. A terme le contingent italien comptera 2.450 soldats sur le terrain, soit la contribution la plus importante de la force internationale.
Neuf cent nouveaux soldats français viendront renforcer la FINUL élargie d’ici la mi septembre et il seront rejoint par un autre bataillon de 700 hommes dans les semaines suivantes. Treize chars Leclercs ainsi que deux compagnies d’infanterie mécanisée accompagneront les soldats. A Beit Yahoun dans le sud du Liban des opérations de déminage sont en cours. Des milliers de sous munitions de bombes à fragmentation sont dispersées dans la région.

Frederic Gras superviseur de l’opération de déminage : “Ca permet, quand ce sont des billes, une dispersion sur 360 degrés assez homogène. Donc c’est petit mais prévu pour taper des véhicules blindés donc c’est très puissant”. Cent soixante dix sont ramassées chaque jour. Les démineurs doivent parfois les neutraliser à la main. Chaque jour 3 à 4 accidents surviennent, les victimes sont principalement des enfants.