DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington dénonce une "tentative de diversion" iranienne

Vous lisez:

Washington dénonce une "tentative de diversion" iranienne

Taille du texte Aa Aa

La Maison Blanche rejette en bloc la proposition formulée mardi par le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad d’organiser un débat télévisé entre lui et George Walker Bush. Mais les Etats-Unis refusent de dialoguer avec Téhéran tant qu’il n’aura pas suspendu toute activité nucléaire. Activité qui inquiète les Occidentaux, même si les Européens, et notamment la France, optent pour un ton plus modéré. Le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy : “J’entends que les Iraniens ont envie de mettre en place des négociations et des discussions. Je tiens à dire ici que la France souhaite aussi entamer un dialogue avec les Iraniens, à condition que ce soit un dialogue concret, transparent avec nos partenaires, et constructif.” Dialogue qui a peu de chance d’aboutir lieu à la veille de l’ultimatum fixé par le Conseil de sécurité de l’ONU. L’Iran encourt des sanctions s’il poursuit son enrichissement d’uranium. Téhéran menace, pour sa part, d’augmenter ses tarifs pétroliers en cas de punition.