DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : l'ultimatum de l'ONU expire ce jeudi

Vous lisez:

Iran : l'ultimatum de l'ONU expire ce jeudi

Taille du texte Aa Aa

L’ultimatum expire aujourd’hui. Les iraniens s’exposent à des sanctions économiques s’ils ne mettent pas un terme à leur programme d’enrichissement d’uranium. Jusqu‘à présent Téhéran a toujours refusé de se soumettre à cette injonction du Conseil de Sécurité mais s’est dit prêt la semaine dernière à retourner sérieusement à la table des négociations. Les Etats-Unis tablent sur des sanctions du Conseil de Sécurité dès septembre, John Bolton ambassadeur américain auprès de l’ONU : “S’ils n’ont pas obtempéré à la date du 31 août nous avons toujours dit, et les ministres des Affaires Etrangères des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité ainsi que l’Allemagne sont d’accords, que nous demanderions au Conseil de Sécurité de voter des sanctions”.

Côté iranien si certains sont inquiets par les implications économiques qui résulteront des sanctions, beaucoup semblent prêts à les endurer comme l’assure cet homme d’affaires : “Nous n’avons pas peur. Nous devons vivre nos vies et nous battre contre ces sanctions. Il faut que le marché reste vivant et actif. C’est bien d‘être indépendants mais si des sanctions nous sont imposés alors nous devrons accepter de payer nos produits importés à des prix plus élevés”.

Plusieurs pays occidentaux soupçonnent l’Iran de vouloir développer l’arme atomique sous couvert de son programme nucléaire visant, selon Téhéran, à seulement développer les capacités énergétiques iraniennes.