DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël refuse la levée immédiate du blocus au Liban exigée par Kofi Annan

Vous lisez:

Israël refuse la levée immédiate du blocus au Liban exigée par Kofi Annan

Taille du texte Aa Aa

C‘était pourtant l’une des priorités de la tournée du secrétaire général des Nations Unies au Proche-Orient notamment pour des raisons économiques. Kofi Annan a minimisé ces divergences de vues en précisant qu’“il n’y avait pas beaucoup d‘écart entre lui et le premier ministre israélien”. Ehud Olmert lui a également dit que le retrait de Tsahal au Sud-Liban prendrait un peu plus de temps que prévu même si l’armée israélienne a évacué une partie du secteur oriental de cette région mercredi. Kofi Annan est jeudi en Jordanie et en Syrie et il est attendu samedi en Iran. La fin de non recevoir d’Israël a suscité la colère du gouvernement libanais et notamment celle du ministre de la Défense : “le blocus israélien vise à détruire l‘économie libanaise car elle concurrence celle d’Israël”.

Le Premier ministre Fouad Siniora a également affirmé que son pays serait le dernier Etat arabe à signer la paix avec l’Etat hébreu. La question des prisonniers libanais, syriens et israéliens reste pour l’heure sans réponse. Le pasteur américain Jesse Jackson poursuit sa “mission humanitaire” en vue d’obtenir leurs libérations. Et le chef du mouvement chiite, Hassan Nasrallah, et la ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, se sont tous deux dits ouverts à des négociations.