DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban: l'Union européenne s'engage aussi pour la reconstruction du pays

Vous lisez:

Liban: l'Union européenne s'engage aussi pour la reconstruction du pays

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne a d’ores et déjà promis de débloquer 42 millions d’euros supplémentaires pour lancer les travaux. Priorités: la reconstruction des maisons et des routes et la collecte des bombes à fragmentation encore intactes. Pour cet économiste libanais, l’Europe pourrait faire plus. “Je ne pense pas que l’Union européenne donne suffisamment, nous parlons d’une quarantaine de millions d’euros. Ce n’est pas un montant énorme pour l’Europe qui a le poids économique des Etats-Unis. Je suis persuadé que l’Europe peut faire mieux. Cependant, il ne faut pas oublier que l’Europe fournit un gros contingent à la Finul et elle fait aussi beaucoup d’autres choses.” Sur le terrain, les premiers soldats de la force de paix sont déjà au travail. L’installation de ponts mobiles va permettre de rétablir provisoirement la circulation.

130.000 habitations ont été détruites ou endommagées. Beyrouth souhaiterait obtenir des préfabriqués pour notamment assurer la rentrée scolaire. Muhammad Safadi, le ministre libanais des Infrastructures : “Nous faisons pression pour dire, s’il vous plait, nous préfèrerions que vos dons soient des biens plutôt que de l’argent, c’est plus direct. C’est aux donateurs de décider ce qu’ils veulent reconstruire.” Le réseau d‘électricité, d’eau, les télécommunications : tout est à refaire. L’agriculture et la pêche sont des secteurs sinistrés avec des hectares de champs dévastés, des récoltes pourries et 140 kilomètres de côtes souillées par une marée noire.