DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : place encore à la diplomatie

Vous lisez:

Nucléaire iranien : place encore à la diplomatie

Taille du texte Aa Aa

Le temps des sanctions envers l’Iran n’est pas encore venu. La diplomatie a toujours sa place. C’est le message envoyé par les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne réunis en Finlande. Une position résumée par la ministre autrichienne des Affaires étrangères, Ursula Plassnik : “Le temps est toujours à la diplomatie. Nous avons besoin de patience, nous savons que nous avons besoin de beaucoup de patience et nous avons besoin de plus de clarté. C’est ce dont nous discutons avec nos partenaires aujourd’hui et nous avons besoin d’une position commune”.

Le chef de la diplomatie des 25, Javier Solana, souligne qu’il n’est pas raisonnable d’avancer vers des sanctions pendant la période des discussions. Il doit d’ailleurs rencontrer le principal négociateur iranien sur le dossier nucléaire en début de semaine prochaine. En échange de l’arrêt de l’enrichissement d’uranium, les Occidentaux ont promis à l’Iran une large coopération en matière de nucléaire civil mais aussi sur les plans économique et politique. Une offre à laquelle le président Mahmoud Ahmadinejad semble rester sourd pour l’heure.