DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Acceuil mitigé pour Oliver Stone

Vous lisez:

Acceuil mitigé pour Oliver Stone

Taille du texte Aa Aa

‘‘World Trade Center’‘, c’est le titre du dernier film d’Oliver Stone. Le réalisateur américain l’a présenté hier à Venise. Son film est l’un des 21 en compétition de la Mostra, le célèbre festival de cinéma. Oliver Stone raconte l’histoire vraie de la lutte pour la survie de deux policiers piégés dans les tours jumelles le 11 septembre 2001. Les deux hommes qui ont survécu étaient eux aussi sur le tapis rouge. Dans le film ils sont interprétés par Nicolas Cage et Michael Pena.

Accueil mitigé dans la salle pour ce long métrage très sentimental qui a tout de même ému une partie du public. ‘‘C’est un évènement qui a d’abord frappé les Etats-Unis mais je pense que tous les pays de l’Ouest ont été touchés. Donc je ne fais pas de distinctions entre les Américains et nous’‘, explique un spectateur. ‘‘Je suis bouleversée, dit une femme. J’ai pleuré pendant tout le film’‘

De nombreux critiques reprochent à Oliver Stone d’avoir favorisé le sentimentalisme au détriment d’une vision plus politique du 11 septembre. Une inclinaison jugée trop conventionnelle pour le réalisateur de Platoon, de JFK ou de Nixon, réputé pour son caractère corrosif. Ces héros ultra positifs n’ont donc pas fait l’unanimité. Mais Oliver Stone ne voulait apparemment pas ouvrir de débat avec son film. D’après lui, l’objectif de World Trade Center est de souligner que ‘‘les hommes ont besoin les uns des autres’‘.