DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran soutient l'ONU au Liban

Vous lisez:

L'Iran soutient l'ONU au Liban

Taille du texte Aa Aa

Kofi Annan peut être satisfait de sa visite à Téhéran: le chef de la diplomatie iranienne s’est engagé tout comme le président Ahmadinejad que le secrétaire général de l’ONU va rencontrer ce dimanche. L’Iran va donc coopérer à la mise en œuvre de la résolution 1701. En ligne de mire: le désarmement du Hezbollah. L’Iran est accusé d‘être l’un des principaux pourvoyeurs d’armes de la milice chiite. Téhéran s’en défend, affirmant n’apporter qu’un soutien politique et moral.

Sur le dossier du nucléaire, Kofi Annan prône la patience, plus efficace selon lui que les sanctions et appelle le pays à prouver qu’il entend utiliser l‘énergie nucléaire à des fins pacifiques. L’Union européenne donne elle aussi un délai à l’Iran, 15 jours pour suspendre ses activités. Mais le président Ahmadinejad est inflexible: non seulement l’Iran va poursuivre ses activités mais il pourrait aussi revoir sa politique de coopération avec l’AIEA en cas de sanctions.